Sites internet et livres

Sites web et blogs de voyageurs à vélo

Zwoofff a recensé les voyageurs à vélo couché sur son blog, très utile pour préparer un voyage.

Frogs on Bent : le voyage autour du monde à vélo couché de Benjamin et Sylvie.

Cap a l’Est : un couple voyageant un an à vélo à travers l’Asie.

Direction Ushuaia: le blog de Françoise qui voyage seule à vélo en Amérique du Sud.

Globicyclette, le monde les pieds en l’air : trois ans autour du monde à vélo couché.

Coco et Lolo font du vélo sur le dos : Corinne et Loïc ont voyagé 20 mois à vélo couché.

Migrations en bent : le voyage à vélo couché de Nathalie et Michel à travers l’Europe, l’Asie Centrale et l’Asie du Sud Est.

LatinoTrike: 12.000 km en trike (tricycle couché) en solitaire à travers les Andes de Quito à Ushuaia.

Panamerica on a recumbent bike: Voyage à vélo couché de deux Suisses de l’Alaska à la Terre de Feu. Profils altimétriques de toutes leurs étapes.

Solidream : 4 jeune Français partis à vélo autour du monde pendant 3 ans.

Go Bicycle Touring : site en Anglais regroupant les blogs de nombreux voyageurs.

Travelling Two : plein d’astuces et de conseils pour préparer son voyage à vélo. Site en Anglais.

World Biking, a quest to cycle every country on the planet: Eric et Amaya (deux Américains) sont sur la route depuis 2006 avec l’objectif de traverser chaque pays du monde à vélo!

Deux vélos à l’écoute de la planète : Laure et Pierre voyagent à vélo couché pour une prise de conscience environnementale.

Hualihza: voyage en Amérique centrale et en Amérique du Sud a vélo.

Un vélo, une planète, un rêve : un an autour du monde, par Pierre Moureu.

Ptit Tour du Monde en Bent : le tour du monde à vélo couché de Jairhome.

The Totally Knackered Tour : voyages à vélo d’un couple d’Anglais à travers l’Europe et l’Asie Centrale.

Juste un tour en vélo : l’Eurasie à vélo pour réaliser un reportage sur l’éducation.

Tour du Monde en Bent : le voyage de Matthieu Monceaux autour du monde à vélo couché.

Cyclocosmos : traversée de la Cordillère des Andes à vélo.

Au déTour du monde : un an à vélo à la découverte des agricultures et alimentations d’ailleurs.

Zwoofff : Raids et voyages en rollers, trike, vélo couché, trotinette etc…

Voyage des cycloreveurs : voyage à vélo couché à travers l’Europe et l’Asie.

Livres sur le voyage à vélo

Le tour du monde à vélo, Françoise et Claude Hervé

Partis de France le 1er avril 1980, nous avons traversé 66 pays sur les cinq continents, parcourant 150.000 kilomètres à bicyclette, usant 90 pneus et réparant plus de 500 crevaisons en 14 ans de voyage.  Mais le plus incroyable réside en Manon, notre petite fille, née en Nouvelle-Zélande en 1988. Polyglotte et nomade depuis sa naissance, elle a voyagé dans la petite remorque attelée à la bicyclette de sa maman depuis l’âge de six semaines jusqu’à près de six ans. Françoise, 23 ans, est décoratrice ; Claude, 27 ans, est orthopédiste lorsque nous décidons de tout quitter pour connaître le monde de nos propres yeux.

On a roulé sur la Terre, Alexandre Poussin et Sylvain Tesson

Au départ de leur aventure, il y avait un beau pari : faire le tour du monde à bicyclette, en un an. Jour pour jour, avec pour tout budget moins de 6 000 francs chacun ! 365 jours après, Alexandre et Sylvain sont revenus avec 31 pays et 25 000 kilomètres dans les mollets. Ils ont traversé l’Afrique, le continent américain, l’Asie, les pays de l’Est et enfin l’Europe de l’Ouest, vivant chez l’habitant, au gré de leurs rencontres, et remerciant leurs hôtes avec le spectacle de jongleries et de flûtes mis au point pour l’occasion. Improvisation et débrouillardise, anecdotes burlesques, petites et grosses contrariétés, mais aussi splendeur et poésie émaillent le récit de leur voyage.

Terre d’éveil, Valérie et Fabien Maurice

Yanis a 8 mois et Léa 2 ans, quand en avril 2003 leurs parents décident de quitter le confort d’une vie sédentaire. Ils rêvent, en effet pour leurs enfants d’un éveil ouvert sur le monde. Partie en camping-car jusqu’aux portes du Moyen-Orient, la famille Maurice poursuit son voyage à vélos couchés équipés de remorques pour la découverte de l’Océanie et des Amériques, avec des ânes pour un trek sur les traces des Incas, et en 4×4 pour les régions isolées de la Bolivie. A travers cette aventure familiale hors du commun, vous découvrirez les progrès de Léa et Yanis, leurs jeux inventés en pleine nature avec les moyens du bord, l’impact de leurs colères sur le moral des parents…

Chacun sa route, Philippe Jacq

Après 5 années de voyage à vélo et son tour du monde, Philippe Jacq nous offre un super récit relatant cette extraordinaire aventure à travers les Amériques. Le livre est vendu au profit de l’association humanitaire « Rayons de lumière », qui construit entre autre, sans intermédiaires, des maisons à des familles totalement démunies de Madagascar.

Pour préparer le voyage

Aventure du Bout du Monde : association qui aide les voyageurs à préparer leurs voyages.

Culture-Aventure: l’association des passionnés de voyages.

Magazine Carnets d’Aventures : spécialiste du voyage nature.

Visa chine : Visa, permis de travail, carte de résidence, adoption, mariage, passeport et autres formalités administratives en Chine…

Adventure Cycle-Touring Handbook, Stephen Lord

Livre incontournable en Anglais, bourré d’informations pratiques pour bien préparer son voyage au long cours: quel vélo choisir, quels accessoires, quel matériel de camping… Avec la description détaillée des grands itinéraires empruntés par les cyclotouristes sur chaque continent, et de nombreux témoignages de voyageurs partis à l’aventure.

Pour en savoir plus sur le développement durable

Good Planet : le site de la fondation de Yann Arthus-Bertrand.

Notre Planète Info : le site de référence en environnement et sciences de la Terre depuis 2001.

4D : Dossiers et Débats pour le Développement Durable.

The story of stuff: vidéos en Anglais très instructives.

Récits de voyages en Asie Centrale

Oasis interdites : De Pékin au Cachemire, une femme à travers l’Asie centrale en 1935, Ella Maillart

En janvier 1935, Ella Maillart quitte Pékin en direction de l’intérieur avec son compagnon Peter Fleming, correspondant du Times… Il s’agit de traverser la Chine d’est en ouest, d’atteindre les oasis interdites du Sinkiang, berceau voici mille ans d’une vieille culture d’origine arménienne, et de là de gagner le Cachemire, sur l’autre versant du monde, par les cols muletiers du Pamir et du Karakoram. Clandestinement, car le Turkestan chinois, dont la population est en majorité musulmane, est en plein soulèvement…

Carnets de steppes : à cheval à travers l’Asie Centrale, Sylvain Tesson et Priscilla Telmon

Il est des régions où l’homme doit sa survie à la complicité avec un animal. Dans les étendues du centre de l’Eurasie, c’est le cheval qui a permis à l’homme de s’approprier la steppe. Aussi lorsque Priscilla Telmon et Sylvain Tesson décident d’inscrire leurs pas dans la poussière d’Asie centrale, quel autre choix s’offre à eux que celui de se présenter en selle? En quittant le Kazakhstan, ils emportent avec eux les ouvrages de grands voyageurs, de Marco Polo à Ella Maillard ou Alexandra David-Neel, avec l’intention de vivre une double aventure : l’une sur le chemin au pas des trois montures, l’autre dans le souvenir au gré des lectures.

Longue marche (3 tomes), Bernard Ollivier

Bernard Ollivier est un voyageur. Il ne se prend pas pour un écrivain. Le résultat est qu’il écrit souvent mieux que les écrivains-voyageurs patentés : simplement, avec pour seul souci, plutôt que la belle page, le compte rendu véritable de son expérience. Il ne voyage pas pour écrire, ni pour faire un livre. Il voyage comme le font tant de héros de Conrad : pour se découvrir.

La croisière jaune : sur la route de la soie, Ariane Audoin-Dubreuil

1931-1932 : l’expédition Citroën Centre-Asie constitue l’une des aventures les plus exceptionnelles du XXe siècle. 42 hommes courageux s’engagèrent délibérément dans une Asie centrale alors profondément troublée, sur un parcours de plus de 13 000 km entre Beyrouth, Pékin et Saïgon. Ils remontèrent l’antique route de la soie en franchissant les hauts cols du Karakorum dans l’Himalaya. Ariane Audouin-Dubreuil signe un texte émouvant qui relate tant l’aventure humaine et les exploits techniques, que les importants travaux archéologiques, artistiques, ethnographiques et géologiques réalisés par les membres de la mission tout au long de l’expédition.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :